BANQUES CENTRALES : LA FIN DE PARTIE SE DESSINE

The central bank endgame

Dans la mythologie grecque, Midas, roi de Phrygie, obtint de Dionysos la faculté de changer en or tout ce qu’il touchait, même sa propre nourriture. Il y a exactement 50 ans (15 août 1971), les banquiers centraux ont reçu une malédiction bien pire de la part de Nixon. Au lieu de tout transformer en or, la malédiction leur fait transformer tous les actifs réels, y compris l’or, en papier sans valeur, créant ainsi la configuration parfaite pour plonger les banques centrales vers les abysses.

Nixon n’avait évidemment pas étudié l’histoire. S’il l’avait fait, il aurait compris que son mensonge était pire de 100 000 milliards $ que les mensonges du Watergate.

“LE BUT DE CETTE MESURE EST DE STABILISER LE DOLLAR”

Hmmmmmm!

Comme le montre le graphique ci-dessous, le dollar a perdu 98% en termes réels (vs l’or) depuis 1971. Une petite leçon d’histoire aurait appris à Nixon qu’aucune monnaie n’a jamais survécu, notamment parce que tous les dirigeants ont répété la même erreur.

Cela me rappelle la chanson de Pete Seeger « Où sont passées toutes les fleurs ?« .

“APPRENDRONT-ILS UN JOUR, APPRENDRONT-ILS JAMAIS ?”

La chute du dollar après que Nixon ait mis fin à Bretton Woods

Bien sûr, ils n’apprendront jamais. L’histoire a enseigné aux rares personnes qui sont prêtes à écouter qu’il n’y a pas d’exception.

Chaque monnaie à travers l’histoire a été dévaluée jusqu’à atteindre ZÉRO.

Il me paraît incroyable que les présidents et les banquiers centraux n’aient pas compris qu’ils joueront le même rôle que leurs prédécesseurs, en détruisant la monnaie nationale.

Avec leur arrogance, ils espèrent tous passer le relais à temps, afin d’éviter que cela se produise sous leur surveillance. Et comme la plupart des dirigeants ont un mandat relativement court par rapport à la durée de vie d’une monnaie, ils s’en sortent souvent indemne, même s’ils sont coupables.

Nixon, par exemple, croyait avoir commis une bonne action et stabilisé le dollar. S’il nous regarde d’en haut, il verra, 50 ans plus tard, que ses décisions n’ont créé qu’une « petite » chute de 98% jusqu’à présent.

Nixon a sauvé le dollar très brièvement, avec pour conséquence de le condamner à jamais ! Apprendront-ils un jour ?

UNE ÉCONOMIE MONDIALE DYSFONCTIONNELLE

La période qui a suivi ma naissance, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, a été un long chapitre marqué par la loi et l’ordre en Occident. Ce n’était pas seulement dans la société en général, mais il y avait aussi de l’ordre, de la discipline, ainsi que de la courtoisie, dans les écoles et les familles.

Aujourd’hui, dans de nombreux pays, il n’y a plus aucun respect pour les enseignants, les parents ou même la police. Toutes les époques traversent des cycles et nous vivons actuellement la pire phase du cycle.

Les valeurs morales et éthiques ont disparu et la criminalité est endémique. Ce n’est pas nouveau dans l’histoire et cela arrive régulièrement à la fin des grandes époques ou cycles. Cela s’est produit par exemple à la fin de l’Empire romain, lorsque Rome s’est désintégrée économiquement et moralement. La décadence sévissait alors comme aujourd’hui. Les dettes et les déficits aussi.

Decline of the Roman Denarius

L’empereur Commode a tout commencé ; il était l’ancien Nixon. Gallenius a achevé son oeuvre ; il était la version grecque de Biden.

La dissolution des valeurs et des principes est donc clairement une conséquence des dysfonctionnements financiers et économiques.

Le fait que les États-Unis, par exemple, aient augmenté la dette fédérale chaque année depuis 1960 (à quatre exceptions près) est un signe de maladie chronique et de dysfonctionnement total.

Si, pendant plus de 60 ans, le gouvernement américain est devenu de plus en plus décadent, tant sur le plan économique que moral, comment espérer que le peuple se comporte différemment ?

De nombreux pays dans le monde se sont comportés de la même manière, mais en raison de la taille de l’économie américaine et du statut de monnaie de réserve du dollar, les conséquences sont considérablement plus importantes.

LES BANQUES CENTRALES SE RAPPROCHENT DE LA PHASE FINALE

La chanson « Je fais toujours des bulles » a été écrite en 1918, peu de temps après la création de la Fed. Le compositeur a clairement vu venir les choses :

“Je fais toujours des bulles,

De jolies bulles dans l’air,

Elles volent si haut qu’elles atteignent presque le ciel,

Puis, comme mes rêves, elles s’estompent et meurent.”

Ce ne sera pas différent avec les bulles actuelles. Elles ont déjà volé si haut et atteint le ciel. Il suffit de regarder les bilans exponentiels des principales banques centrales :

Comme le montre le graphique, depuis le début de la grande crise financière en 2006, les bilans des quatre plus grandes banques centrales ont été multipliés par 6. Depuis l’accélération de la crise actuelle en 2019, la croissance est désormais EXPLOSIVE !

Mais il n’y a pas que les banques centrales qui font des bulles. Le monde entier est devenu une bulle :

The central bank endgame ends with a $2 quadrillion endgame

Il a fallu 2000 ans pour que la dette mondiale atteigne 100 000 milliards $, dont la majeure partie a été accumulée depuis 1971. Puis, 50 ans plus tard, la dette mondiale a triplé pour atteindre 300 000 milliards $.

Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessus, j’anticipe une dette de 2 quadrillions ou plus au cours des 4 à 9 prochaines années. Cela semble énorme et sensationnel, mais le calcul est simple. Si nous ajoutons les passifs non capitalisés d’au moins 200 000 milliards $ à l’échelle mondiale et les produits dérivés d’au moins 1,5 quadrillion $, cela nous donne 2 quadrillons $.

Lorsque la bulle des produits dérivés explosera, ou plutôt implosera, nous entrerons dans la phase finale. Tout cet argent sera imprimé par les banques centrales dans une tentative futile de sauver le système financier.

Le 15 août 1971 a marqué le début de la fin de l’ère économique et du système monétaire actuels.

La grande crise financière de 2006 a été le début de la Fin de la Fin.

En août 2019, lorsque les banques centrales ont paniqué et déclaré qu’elles feraient « tout ce qu’il faudra », la phase finale de la Fin de la Fin a commencé.

Dans le graphique ci-dessus, j’ai indiqué que la fin de notre système monétaire aura lieu entre 2025 et 2030. La fin d’une ère économique majeure est bien sûr impossible à prévoir.

Les choses prennent souvent plus de temps que prévu. Mais lorsque commencera la phase finale hyperinflationniste des banques centrales (suivie d’une implosion dépressionniste), les choses s’enchaîneront très vite. Les périodes hyperinflationnistes durent généralement entre 2 et 4 ans.

CONSEQUENCES – CONSEQUENCES

Nous avons commencé à investir sérieusement dans l’or physique en 2002. Au cours des années présédentes, nous avons étudié le risque mondial et avons soigneusement recherché la meilleure façon de se protéger contre ce risque. Notre conclusion était que le système financier et monétaire avait peu de chances de survivre, sur la base de notre analyse des risques, qui comprenait également la compréhension de l’histoire.

Nous ne sommes pas des gold bugs, mais nous considérons la détention d’or physique comme la meilleure protection contre les conséquences d’un nouvel échec du système financier et monétaire.

Comme nous l’avons évoqué dans notre MAMChat à propos du flash crash de l’or, la tentative de faire baisser le prix de l’or en se débarrassant de 4 milliards  $ d’or papier n’était que le final d’une correction normale.

Gold will move to $3000

Notre intérêt pour l’or est purement basé sur des raisons fondamentales, mais il est parfois intéressant de regarder des configurations techniques.

Le graphique ci-dessus montre que la vague C corrective a atteint le support à 1 680 $. C’était probablement la fin d’une correction mineure et l’or devrait bientôt commencer à se déplacer vers sa prochaine cible à 3 000 $. Un dépassement de 1 900 $ confirmera la reprise de la tendance haussière.

L’or est dans une tendance haussière séculaire depuis 1999 et aucune action des banques centrales ne pourra arrêter le mouvement vers des niveaux inimaginables aujourd’hui.

Mais les investisseurs ne devraient pas se focaliser sur le prix que l’or pourrait atteindre, mais plutôt sur l’ampleur de la chute de leurs actifs (actions, obligations, biens immobiliers) mesurés en dollars ou en euros. À mon avis, les chutes seront bien supérieures à 50%.

L’or physique, conservé en sécurité dans une juridiction sûre comme la Suisse, a toujours été la meilleure protection contre une monnaie et un système financier défaillants.

Cette fois, ce ne sera pas différent.

Egon von Greyerz
Fondateur et Associé Directeur
Matterhorn Asset Management
Zurich, Switzerland
Phone: +41 44 213 62 45

La clientèle internationale de Matterhorn Asset Management conserve stratégiquement une partie importante de sa fortune en Suisse dans de l'or et de l'argent physique en dehors du système bancaire. MAM est heureux d'offrir un service de préservation du patrimoine unique et exceptionnel à sa très estimée clientèle répartie dans plus de 75 pays.



Les articles peuvent être republiés si la propriété des droits est reconnue avec un lien vers GoldSwitzerland.com.