LES LIGNES D’OR CHINOISE ET MAGINOT

February 26, 2019
par Egon von Greyerz

Il y a des périodes charnières qui peuvent changer l’histoire. Cette semaine, je parlerai de deux lignes extrêmement importantes, car elles pourraient changer le monde pour les prochaines années : la “ligne d’or chinoise” et la “ligne d’or Maginot”.

L’histoire entre la Chine et l’or est fascinante, encore plus lorsqu’on y ajoute le pillage de l’or chinois par le Japon. Le Japon s’intéressait à l’or chinois depuis la guerre sino-japonaise en 1894. Le pays a consacré du temps et des ressources à l’exploration aurifère en Mandchourie de cette époque jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le Japon aurait pillé des quantités considérables d’or dans les mines du nord-est de la Chine. De plus, en 1937, alors que la guerre civile en Chine faisait rage et que Mao et les communistes chassaient Chiang Kai Shek, les envahisseurs japonais ont volé 6 600 tonnes d’or dans la capitale chinoise Nanking. Un sacré magot, dont la valeur dépasserait aujourd’hui les 280 milliards $.

L’or des États-Unis est en Chine

Les États-Unis seraient le plus gros détenteur d’or au monde avec 8 000 tonnes. Mais comme je l’ai écrit dans un article récent, la majorité de cet or se trouve probablement en Chine et dans le reste de l’Asie, car les États-Unis ont vendu ou loué une grande partie de leur or. Bien entendu, les Américains ne récupéreront cet or. La Fed et la plupart des banques centrales louent de l’or sur les marchés pour obtenir un rendement. Avant, cet or restait à Londres ou à New York dans les banques d’investissement LBMA. Mais aujourd’hui, les pays de la Route de la soie, y compris la Russie, achètent tout l’or qu’ils peuvent se procurer. Ainsi, les banques LBMA font une reconnaissance de dette aux banques centrales, puis vendent l’or physique à l’Est. Pour les banques centrales, cet or est parti pour toujours. La LBMA ne trouvera jamais assez d’or pour leur restituer, et donc cette reconnaissance de dette en or papier n’a aucune valeur. Cela signifie que les banques LBMA feront défaut, car elles ne pourront pas honorer leurs engagements. Les coffres des banques centrales resteront vides, ce qui conduira à un effondrement de la monnaie du pays et à une flambée des prix de l’or.

L’or de yamashita

Les 6 600 tonnes que le Japon a volé à la Chine font partie de l’or de Yamashita, le nom donné aux trésors que la Chine, la Corée, l’Indonésie et la Malaisie ont pillé dans toute l’Asie du Japon.

L’or a été principalement dissimulé aux Philippines et au Japon. Yamashita était le général japonais chargé de construire de grands tunnels, très complexes, destinés à cacher l’or et les autres trésors dérobés. L’armée japonaise a commis de nombreuses atrocités pour parvenir à ses fins. Une grande partie de cet or fut découverte par les États-Unis et aurait été utilisée pour des opérations noires dans le monde entier.

Monnaie fiduciaire en 740 avant Jésus Christ

Le peuple chinois a appris à ses dépens l’importance de l’or. La Chine a été le premier pays à introduire une monnaie fiduciaire sous la dynastie Tang 740 av. La valeur de la monnaie fiduciaire chinoise est restée stable jusqu’à la dynastie des Yuan aux XIIIe et XIVe siècles. Il s’agit de la première période d’hyperinflation de la Chine, qui imprimait alors d’énormes quantités d’argent pour financer ses guerres.

Plus tard, dans les années 1930 et 1940, la monnaie chinoise a totalement perdu sa valeur alors que le règne de Chiang Kaï-Shek touchait à sa fin. Chiang a été président de la Chine continentale de 1928 à 1949. En 1929, les prêts représentaient déjà 49% des recettes publiques. Les finances se sont encore détériorées après l’invasion japonaise de 1932. Au cours des dernières années du régime de Chiang, l’économie chinoise s’effondrait et l’impression monétaire était effrénée. Un dollar américain valait 3,4 yuans en 1937, puis 23 millions de yuans en 1949.

Ligne d’or chinoise

La Chine a commencé à comprendre l’or au cours de cette période hyperinflationniste, quand les conditions économiques se sont gravement détériorées. Le photographe Henri Cartier-Bresson a capturé, dans la célèbre photo ci-dessous, la ruée vers l’or en Chine. En décembre 1948, alors que la monnaie ne valait plus rien, le gouvernement nationaliste décida de distribuer 40 grammes d’or par citoyen. Comme le montre la photo, la panique a été totale pour se procurer l’or salvateur. Beaucoup de personnes sont malheureusement mortes écrasées.

Les Chinois ont tiré les leçons de l’hyperinflation DES ANNÉES 1930

La photo a été prise il y a 70 ans et ceux qui faisaient la queue pour obtenir 40 grammes, soit un peu plus d’une once d’or, sont aujourd’hui décédés. Mais, comme tous les autres Chinois dans la même situation, ils ont alerté leurs enfants sur les conséquences de l’hyperinflation, car ils ont tous connu la pauvreté, la famine, la maladie et la misère. C’est clairement l’une des raisons pour lesquelles la Chine achète aujourd’hui plus d’or que n’importe quel pays du monde.

Depuis cette période de guerres et de mauvaise gestion économique, la Chine est devenue une superpuissance économique. Contrairement à leurs homologues occidentaux, les Chinois ont appris à leurs dépens que l’argent gagné ne devrait pas seulement être dépensé en biens de consommation, mais aussi économisé pour les mauvais jours. C’est pourquoi un grand nombre de Chinois achètent régulièrement de l’or avec l’intention de le conserver à long terme.

L’ouest ne comprend pas l’or

Pour un occidental, épargner dans l’or est presque considéré comme une erreur. Pratiquement personne ne place une partie de son épargne en or. Au lieu de cela, l’Américain ou l’Européen moyen dépense tous ses revenus et emprunte ensuite pour la consommation, les études, les voitures ou une maison/un appartement.

La “ligne d’or chinoise” est donc la première que j’ai mentionnée au début de l’article. Pratiquement personne en Occident ne comprend sa signification. Elle représente le désespoir de la population après une période de mauvaise gestion économique d’un pays. Le monde entier est aujourd’hui dans une situation similaire. Après plus de 100 ans de destruction du papier-monnaie par l’expansion massive du crédit et de l’impression monétaire, nous en arriverons bientôt au point où les gens chercheront désespérément à se procurer de la véritable monnaie ou de l’or. Mais à ce moment-là, il sera trop tard.

Peu de vendeurs d’or en occident

Il est intéressant de noter qu’il y a peu de boutiques pour acheter de l’or en Occident. À Londres, il y a seulement deux magasins spécialisés où l’on peut acheter des lingots d’or et des pièces. À Zurich, il y en a un en centre-ville et un autre en périphérie. C’est la même chose dans la plupart des villes. Il y a quelques décennies, pratiquement toutes les banques suisses vendaient de l’or. Tout cela est terminé. UBS avait aussi des comptoirs spécialisés, mais ils ont également disparu. Certes, il y a un certain nombre de vendeurs d’or en ligne.

Dans les prochaines années, nous verrons des mouvements de panique devant les rares magasins qui vendent de l’or. La panique sera pire car ils n’auront pas de stock. Il sera difficile de se procurer les 40 grammes (1 800 $ aujourd’hui) obtenus par les Chinois en 1938. Car quand la population se rendra compte que l’or est le seul moyen de survivre à la crise, il n’y en aura plus de disponible, et ce à n’importe quel prix. Les négociants en or papier comme le COMEX ou les banques LBMA feront défauts car ils n’auront pas assez d’or pour régler les réclamations papier qui sont des centaines de fois supérieures au stock d’or physique disponible.

Bientôt, il n’y aura plus d’or

Pour ceux qui veulent de l’or, le moment est venu d’en acheter. N’attendez pas que les journaux ou la télévision commencent à relayer la panique sur le marché de l’or. À ce moment-là, il sera déjà trop tard et vous aurez du mal à en trouver.

Ligne d’or maginot

La deuxième ligne est ce que j’appelle la “ligne d’or Maginot”. Maginot était le ministre français de la Guerre avant le début de la Seconde Guerre mondiale. Il a construit une ligne de fortifications très complexe pour protéger la France des attaques de l’Allemagne. La ligne était imperméable à la plupart des attaques et comportait des galeries souterraines, des chemins de fer, etc. Néanmoins, les Allemands attaquèrent d’abord au nord en passant par la Hollande et la Belgique et parvinrent à franchir la ligne par la forêt des Ardennes.

L’utilisation moderne de l’expression de la ligne Maginot est la suivante: “Une stratégie qui inspire un faux sentiment de sécurité”.

La “ligne d’or Maginot” est la ligne de résistance du prix de l’or depuis août 2013. Comme le montre le graphique ci-dessous, le prix de l’or a été maintenu sous le niveau des 1 350 $ depuis cinq ans et demi. La ligne a été attaquée en 2016 et 2018, mais sans succès. Que la ligne représente cinq années de consolidation ou qu’elle ait été activement défendue par la BRI et les banques d’investissement n’a aucune importance. La ligne ne tiendra pas. Il est extrêmement probable qu’elle soit traversée définitivement en 2019. Et une fois brisée, la correction de l’or sera enfin terminée et nous dirigerons vers de nouveaux sommets et bien au-delà.

Une rupture de la ligne Maginot entraînera de graves pénuries d’or

Une fois la ligne d’or Maginot traversée, cela créera les conditions propices à la ligne d’or chinoise, ce qui signifie une panique pour obtenir de l’or et une pénurie permanente. Ainsi, l’idée selon laquelle l’or a perdu de son éclat et ne sert à rien est extrêmement dangereuse.

Mais comme je l’ai dit ci-dessus, n’attendez pas que l’une ou l’autre de ces lignes soit activée. Parce que lorsque cela se produira, il deviendra extrêmement difficile de se procurer de l’or.

Et n’oubliez pas que vous n’achetez pas de l’or pour spéculer, mais à des fins de préservation de patrimoine ou d’assurance, c’est-à-dire pour votre survie financière et physique. Sans cela, vous pourriez vous retrouver comme les Vénézuéliens ou n’importe quelle autre victime de mauvaise gestion économique et d’hyperinflation.



Egon von Greyerz
Fondateur
Matterhorn Asset Management
Zurich, Switzerland
Phone: +41 44 213 62 45

Matterhorn Asset Management’s global client base strategically stores an important part of their wealth in Switzerland in physical gold and silver outside the banking system. Matterhorn Asset Management is pleased to deliver a unique and exceptional service to our highly esteemed wealth preservation clientele in over 60 countries.



Articles may be republished if full credits are given with a link to GoldSwitzerland.com.