N’ATTENDEZ PAS QUE L’ORAGE PASSE, APPRENEZ à DANSER SOUS LA PLUIE

April 7, 2020
par Egon von Greyerz

Ceux qui n’apprennent pas à danser sous la pluie auront du mal à survivre aux tempêtes en série qui frapperont le monde dans les prochaines années. Le ralentissement brutal de l’économie mondiale, déclenché (mais non causé) par le coronavirus, est arrivé comme un éclair sorti de nulle part. La plupart des gens sont paralysés et impuissants alors que le monde dénoue 100 ans de mauvaise gestion et d’excès, causés principalement par les banquiers, qu’ils soient aussi bien centraux que commerciaux.

2006-2009 N’ÉTAIT QU’UNE RÉPÉTITION

Depuis des années, je mets en garde contre les risques énormes du système financier, qui finiront inévitablement par nous conduire à l’effondrement. Comme la bulle a continué de grossir pendant plus de dix ans depuis la crise de 2006-2009, très peu de gens ont compris que la dernière crise n’était qu’une répétition et qu’aucun des problèmes sous-jacents n’a été résolu. En imprimant et en prêtant 140 000 milliards $ depuis 2006, les risques n’ont pas seulement été repoussés, mais ils ont augmenté exponentiellement.

Nous voici donc au printemps 2020 avec des dettes, des passifs non capitalisés et des produits dérivés d’environ 2,5 quadrillions $. Un montant imaginable. Cela représente presque 30 fois le PIB mondial, ce qui nous donne une idée de ce que le monde et les banques centrales devront affronter au cours des prochaines années.

IL N’Y AURA DE REPRISE ÉCONOMIQUE EN V, NI U

Ne croyez pas un seul instant qu’une fois l’épidémie de coronavirus terminée, nous connaîtrons une reprise en V. Il n’y aura pas de V, ni de U, et nous ne verrons pas non plus de reprise en forme de bâton de hockey. Il n’y aura pas de reprise du tout. Un déclin extrêmement rapide de l’économie mondiale vient de commencer et sera dévastateur dans les 6-12 prochains mois, que l’épidémie se termine bientôt ou non.

LE NOMBRE DE VICTIMES DU CORONAVIRUS EST CONSIDÉRABLEMENT PLUS ÉLEVÉ

Il fallait un catalyseur pour déclencher la fin inévitable de la plus grande bulle économique de l’histoire. Les catalyseurs sont normalement un événement financier, comme la défaillance d’une institution financière. Mais cette fois, le monde n’aurait pas pu être frappé par un événement pire que le coronavirus. En un peu plus d’un mois, la maladie s’est répandue comme une traînée de poudre. On compte désormais près de 900 000 cas identifiés et 43 000 décès. Comme la plupart des pays ne disposent que d’un nombre limité de kits de test, le nombre réel de personnes infectées est très probablement supérieur à 900 000. Le coronavirus a été découvert à Wuhan en novembre 2019. La maladie s’est probablement propagée beaucoup plus rapidement que prévu car personne n’a été testé pendant longtemps et qu’aujourd’hui encore, très peu le sont.

LE CONFINEMENT SERA DÉVASTATEUR

Le monde est à l’arrêt pendant une période indéterminée. Actuellement, les écoles, les magasins, les hôtels, les compagnies aériennes, les usines, etc. sont fermés et la plupart des pays ne produisent plus rien. Ce confinement total ne sera pas seulement dévastateur sur le plan économique. Beaucoup de gens vont souffrir psychologiquement, de famine et de problèmes de santé à cause du manque de produits essentiels comme les médicaments et la nourriture.

Ce que le monde vit actuellement est la “tempête parfaite”. Le fait que l’économie mondiale infestée par la dette s’arrêterait un jour de façon abrupte est clair depuis un certain temps, comme je l’ai écrit dans de nombreux articles. Mais au lieu d’un ralentissement progressif, l’économie mondiale va connaître un effondrement rapide et dévastateur qui entraînera une baisse de plus de 90% en termes réels de la plupart des actifs tels que les actions, les biens immobiliers et la dette. En termes réels, cela signifie en pouvoir d’achat constant comme l’or.

Dans le cas du Dow par exemple, sur le graphique trimestriel, nous observons une baisse très marquée de l’indicateur MACD. C’est un signal très important qui indique que nous allons probablement assister à une baisse des marchés boursiers pendant au moins dix ans. Ou alors le déclin sera très rapide au cours des 6 à 24 prochains mois, puis l’indice restera au plus bas pendant une décennie ou plus.

L’IMPRESSION DE MONNAIE ILLIMITÉE A COMMENCÉ

Jusqu’à présent, les banques centrales du monde entier ont injecté 12 000 milliards $ via l’impression monétaire. De plus, les gouvernements ont promis de relance budgétaire ou des réductions d’impôts de 5 000 milliards $. Mais ces montants ne sont qu’une goutte d’eau dans l’océan. Prenons l’exemple d’une entreprise comme Volkswagen. Elle subit actuellement une perte d’exploitation de 2,2 milliards $ par semaine. Si nous multiplions cela par le nombre d’usines et d’entreprises du monde entier, en ajoutant l’aide aux particuliers, on peut s’imaginer que les besoins de liquidités se transformeront en centaines de milliards de dollars lorsque le système financier implosera.

Si nous prenons l’exemple de la Fed, elle a réduit ses taux à zéro et a déjà augmenté son bilan de 700 milliards $ depuis septembre 2019, pour atteindre les 5 500 milliards $. 2 000 milliards supplémentaires ont été injectés, et ce n’est qu’un début. Pour rappel, lors de la crise de 2006-2009, le bilan de la Fed avait augmenté de seulement 1 200 milliards $ pour atteindre 2 000 milliards $ en 2009. Le bilan de la Fed augmentera probablement de plusieurs milliers de milliards de dollars dans les prochaines semaines.

APRÈS NOUS LE DÉLUGE

La flambée des dettes nationales et l’impression monétaire illimitée sont inévitables à la fin des périodes d’excès. Nous assistons non seulement à la fin d’un cycle de 100 ans depuis la création de la Fed, mais aussi à la fin d’un cycle de 300 ans depuis John Law et la bulle du Mississippi en 1716-20. Nous pourrions même être à la fin d’un cycle de 2 000 ans depuis l’Empire romain, mais seuls les futurs historiens le détermineront.

En 1757, la France a perdu une guerre contre la Prusse. Le roi français Louis XV avait une maîtresse appelée Mme de Pompadour. Quand la France a perdu la guerre, elle a dit au roi “Après nous le déluge” – ce qui signifie que la perte de la guerre entraînerait une période de chaos et de destruction pour la France. C’est ce qui s’est passé, car 30 ans plus tard, la Révolution française a eu lieu.

La situation est aujourd’hui la même. Powell et Lagarde inondent le monde d’argent sans valeur et les gens sont en train de se noyer. De nombreux pays sont susceptibles de connaître des troubles sociaux et peut-être aussi des révolutions.

LA FIN CLASSIQUE D’UNE ÈRE ÉCONOMIQUE

La fin du cycle actuel est typique. Il y a des bulles partout, des problèmes majeurs dans l’économie internationale avec des pressions économiques et financières, plus une pandémie mondiale, le tout simultanément.

Viennent ensuite les pressions dans le système monétaire, car toutes les monnaies sont dévaluées. Elles atteindront toutes leur valeur intrinsèque de zéro, mais pas exactement en même temps, car les banques centrales inondent le monde de quantités illimitées de monnaie.

Il s’ensuivra une hyperinflation, puis un effondrement du système financier tel que nous le connaissons aujourd’hui. Personne ne devrait croire que les DTS (droits de tirage spéciaux) émis par le FMI changeront quelque chose dans un système en faillite. Les DTS ne sont qu’une forme différente de monnaie papier. Une réinitialisation basée sur une nouvelle émission de DTS aura une durée de vie de quelques mois maximum avant que tout ne s’effondre à nouveau. La remise à zéro qui suivra sera désordonnée et dramatique car les banques centrales perdront tout contrôle.

LA DÉSUNION EUROPÉENNE

Quelques mots sur l’UE. Il ne s’agit plus de l’Union européenne mais de la Désunion européenne – DE. Toutes les illusions de grandeur ont disparu et chaque pays de la DE se bat pour sa propre survie. Il n’y a pas de coordination ni d’assistance transfrontalière durant cette crise du coronavirus. L’Italie, l’Espagne et la France sont au bord de l’effondrement mais ne reçoivent aucune aide de l’Allemagne. Les systèmes bancaires européens sont soumis à de fortes pressions. Ils s’effondreront probablement ou seront gravement déficients au cours des 6 à 12 prochains mois.

Cette crise mondiale aura des répercussions irréparables sur le monde, dans un futur proche.

FIN DU MARCHÉ DE L’OR PAPIER

Le marché de l’or physique est un autre élément de la tempête. Les trois plus grandes raffineries d’or du monde ont suspendu leur production il y a une semaine. Elles sont basées dans le canton du Tessin, la partie italienne de la Suisse.

Elles fabriquent plus de 50% des lingots d’or du monde. À cause du coronavirus, ces raffineries sont fermées jusqu’à nouvel ordre sur décision du gouvernement local de Tessin. Le Tessin est situé à la frontière italienne et la majorité des travailleurs sont originaires d’Italie. La direction de ces raffineries ne sait pas quand elles pourront réouvrir et la situation pourrait durer.

Comme la demande d’or physique est sans précédent et que l’offre ou les stocks disponibles sont très faibles, les marchés “physique” et “papier” pourraient se dissocier très bientôt. Qui voudrait posséder ne serait-ce qu’une once d’or papier alors qu’il n’y a pas d’offre physique et que l’or papier en circulation est plusieurs centaines de fois supérieur à l’or physique disponible. Le marché de l’or papier peut s’effondrer à tout moment. Si je possédais de l’or papier ou un ETF sur l’or (ce qui n’est évidemment pas mon cas), je demanderais à être livré lundi. Le marché de l’or papier est une illusion totale, comme la plupart des marchés actuels. Il n’y a aucune valeur sous-jacente. Le temps révélera très bientôt que le marché de l’or papier repose sur des sables mouvants.

Pour ceux qui ne possèdent pas d’or physique, je vous suggère d’en acheter à quasiment n’importe quel prix. Il est impossible d’obtenir du physique au prix de l’or papier indiqué sur votre écran. Vous pouvez acheter de l’or papier illimité à ce prix, mais il n’aura bientôt aucune valeur.

Pour être très clair, le prix de l’or qui s’affiche sur votre écran est totalement déconnecté de la réalité. Si vous avez la possibilité de vous procurer de l’or, faites-le sans vous soucier du prix. Pour l’argent c’est encore pire. Il n’y a pas d’argent physique disponible en grandes quantités. Quelles que soient les petites quantités disponibles, vous pouvez avoir une prime de 100%.

Alors que le monde entre dans les années noires dont je parle depuis plusieurs années, rappelez-vous que l’essentiel est d’aider votre famille et vos amis, ainsi que de prendre soin de votre santé.



Egon von Greyerz
Fondateur
Matterhorn Asset Management
Zurich, Switzerland
Phone: +41 44 213 62 45

Matterhorn Asset Management’s global client base strategically stores an important part of their wealth in Switzerland in physical gold and silver outside the banking system. Matterhorn Asset Management is pleased to deliver a unique and exceptional service to our highly esteemed wealth preservation clientele in over 70 countries.



Articles may be republished if full credits are given with a link to GoldSwitzerland.com.