POURQUOI ACHETER DE L’OR QUAND ON PEUT INVESTIR DANS LE BITCOIN ET LES ACTIONS TESLA ?

La gratification instantanée est le moteur du monde et en particulier des marchés d’investissement.

J’entends souvent des critiques selon lesquelles l’or est un investissement inutile parce qu’il ne monte pas assez vite.

Nous avons investi massivement dans l’or pour nous-mêmes et nos investisseurs depuis 2002, lorsque le prix était de 300 $. Depuis, l’or a été multiplié par près de 6.

Évidemment, il n’est pas monté en ligne droite et il y a eu d’importantes corrections en cours de route.

LES ACTIONS REPRÉSENTENT UN RISQUE GARGANTUESQUE DE NOS JOURS

Le Bitcoin et les actions Tesla sont toutefois des placements bien plus excitants, alors pourquoi un investisseur devrait-il détenir de l’or – un investissement terriblement ennuyeux pour la majorité des gens ?

Si je disais aux investisseurs qu’il est absolument essentiel de détenir de l’or à des fins de préservation de la richesse car le système financier mondial est la plus grosse bulle de l’histoire, la plupart d’entre eux m’ignoreraient ou se moqueraient de moi.

Si je leur rappelais que le dollar et la plupart des devises ont chuté de 97 à 99 % depuis 1971 et de 85% depuis 2000 par rapport à l’or, ils bailleraient. Ils ne sont préoccupés que par leurs gains boursiers nominaux, sans réaliser qu’ils n’ont rien gagné en termes réels.

Mais si j’annonçais que l’or pourrait atteindre 3 000 $ en 2021, cela éveillerait l’attention de certains. (Plus loin dans cet article, j’explique pourquoi l’or pourrait atteindre ce niveau, voire plus.)

Pourtant, la plupart préfèrent continuer à investir dans les actions, ignorant complètement que la plupart des investisseurs suivront le marché boursier dans sa chute. Et cette fois, il ne s’agira pas d’un creux en V comme celui du 23 mars 2020, mais d’un creux en L qui durera au moins une décennie, voire plus.

Tant sur le plan fondamental que technique, un krach boursier de grande ampleur est garanti. Que cela se produise demain ou que nous assistions d’abord à un effondrement final n’a aucune importance. Quoi qu’il en soit : LE RISQUE EST GARGANTUESQUE !

CASSANDRE AVAIT TOUJOURS RAISON MAIS…

J’entends déjà des voix me traiter de Cassandre et de prophète de malheur. Dans la mythologie grecque, Cassandre était la fille du roi Priam et avait reçu d’Apollon le don de prophétie. Cependant, comme Cassandre n’a pas cédé aux avances d’Apollon, celui-ci lui jeta une malédiction : même si toutes ses « sombres » prophéties étaient exactes, personne ne la croirait.

Je ne suis pas une Cassandre prédisant le malheur, simplement quelqu’un qui a passé sa vie à analyser et à comprendre le risque.

C’est pourquoi, par exemple, en 1999, j’avais dit à mon associé dans une compagnie de e-commerce que nous devions vendre la société à la valorisation, alors absurde, de 10 fois les ventes sans aucun bénéfice. L’acheteur était une société du Nasdaq qui a fait faillite quelques années plus tard après une série d’acquisitions à des prix excessivement élevés.

POURQUOI ACHETER DE L’OR QUAND ON PEUT INVESTIR DANS LE BITCOIN ET LES ACTIONS TESLA ?

La plupart des investisseurs chevronnés dans le secteur des technologies à la fin des années 1990 ont subi une chute du marché de 80%, et de nombreuses entreprises ont fait faillite.

L’analyse des risques est également la raison pour laquelle je n’achèterais pas de Bitcoin. Oui, je suis conscient que la folie spéculative pourrait le faire monter à 1 million $. Mais je suis également conscient que les gouvernements pourraient le bannir, ce qui le rendrait sans valeur.

Ce n’est donc pas un bon risque à mon avis.

Tesla constitue un risque tout aussi terrible.

Acheter des actions Tesla à un ratio cours/bénéfice de plus de 1 000 et une capitalisation boursière de 650 milliards $ est aussi risqué que de sauter de l’Empire State Building.

Si Tesla ne chute pas d’au moins 80% en termes réels au cours des prochaines années, je suis prêt à manger mon chapeau. Non pas que je m’attende à perdre ce pari, mais pour tirer un certain plaisir de l’infime chance de me tromper, le chapeau sera bien sûr fait du meilleur chocolat suisse !

Rappelez-vous qu’un investissement peut devenir plus suracheté que quiconque ne peut l’imaginer, tout comme le Nasdaq en 1999-2000. Mais la chute qui s’ensuit est inévitable.

LES GAINS RÉELS DU MARCHÉ BOURSIER ONT DIMINUÉ DE 85%

La plupart des gens mesurent encore leurs actifs dans des devises comme le dollar, la livre et l’euro, qui tombent plus vite que les chutes du Niagara.

Si vous voulez connaître vos gains boursiers réels depuis 2000, vous devez en déduire 85% puisque c’est la perte en termes réels du pouvoir d’achat du dollar depuis cette année-là.

Plus de 99% des investisseurs auraient perdu de l’argent sur cette base. Alors peut-être ne sont-ils pas si malins après tout.

Les gains boursiers sont merveilleux jusqu’à ce que vous réalisiez que tout cela n’était qu’une illusion due au fait que les gouvernements et les banques centrales ont complètement bousillé l’économie et la monnaie.

Les gouvernements ont appris des plus grands manipulateurs comme Goebbels que l’on peut tromper tout le monde tout le temps. Et ce, tout simplement parce que l’avidité et le besoin de gratification instantanée empêchent les gens de chercher la vérité.

L’OR BIENTÔT À 3 000 $

J’ai récemment reçu plus d’e-mails que d’habitude de personnes totalement désabusées par l’or. Je m’empresse d’ajouter qu’ils ne proviennent pas de nos clients qui maîtrisent l’art de la préservation de la richesse. C’est généralement un très bon signe qu’un retournement du prix de l’or est proche.

Ces e-mails proviennent d’investisseurs qui achètent de l’or pour obtenir une gratification instantanée. Ceux qui ont acheté de l’or en 2000 à 290 $ ne sont pas concernés. Mais ceux qui ont acheté près du sommet en 2011, aux alentours de 1 900 $, attendent depuis longtemps.

Ce qui les frustre le plus, c’est de voir les actions atteindre des sommets ridicules sans pouvoir en profiter.

25 RAISONS POUR LESQUELLES IL EST IMPÉRATIF DE DÉTENIR DE L’OR PHYSIQUE

Permettez-moi de donner aux personnes frustrées par le prix de l’or les raisons pour lesquelles elles ne devraient pas l’être :

  1. Premièrement, l’or physique ne doit pas être acheté dans le but de réaliser des rendements immédiats, mais comme une assurance et une protection contre un système financier pourri et des devises en constante dépréciation.
  2. Si vous achetez de l’or pour la bonne raison, vous achetez des onces ou des kilos de richesse réelle qui ne devraient pas être mesurés constamment dans une monnaie dévaluée quotidiennement par l’impression illimitée de monnaie papier sans valeur.
  3. Lorsqu’il s’agit de soutenir la valeur de l’or, votre meilleur ami est votre banquier central. Rappelez-vous que tout au long de l’histoire, ce dernier a toujours œuvré avec diligence à la destruction de la monnaie.
  4. Nous sommes actuellement au milieu du plus grand exercice d’impression monétaire de l’histoire. L’or n’a même pas encore commencé à refléter l’anéantissement total de la monnaie papier.
  5. Par rapport à la masse monétaire américaine, l’or est aujourd’hui au même niveau qu’en 1970 à 35 $, ou en 2000, à 290 $.
  6. Il suffit de se référer au graphique ci-dessous. En termes réels, l’or est aujourd’hui aussi peu cher qu’en 1970, peu avant qu’il ne soit multiplié par 24, passant de 35 $ en 1971 à 850 $ en 1980 !  
  7. Et il est aussi peu cher qu’il l’était en 2000, avant que le prix de l’or ne soit multiplié par près de 7, passant de 290 à 1 920 $.
  8. Au même titre que la plupart des matières premières, l’or évolue par vagues ou par cycles. Il ne sert à rien de se préoccuper de la possibilité que l’or soit parfois manipulé à certains moments par la BRI (Banque des règlements internationaux), les banques centrales et les banques de négoce d’or.
  9. Il est évident qu’il y a une intervention, ces banques l’admettent elles-mêmes. Même Alan Greenspan, président de la Réserve fédérale à l’époque, témoignant devant le Congrès américain en 1998, a admis que « les banques centrales sont prêtes à louer de l’or en quantités croissantes si le prix augmente. »
  10. Nous assistons régulièrement à des effondrements soudains de l’or durant la nuit, lorsque le marché est calme, le prix chutant de 30 à 50 $ en quelques secondes. Il s’agit d’une manipulation flagrante, car personne ne vendrait des quantités aussi importantes d’or sur un marché où les acheteurs sont en train de dormir.
  11. Comme l’ont rapporté de nombreux observateurs du marché, tels qu’Alasdair Macleod, le marché de Londres connaît une importante pénurie d’or et d’argent.
  12. Pour y remédier, la BRI émet des swaps d’or (contrats d’échanges or contre devises) à l’intention des banques d’investissement afin qu’elles puissent, grâce à l’or papier, combler les importantes pénuries physiques. J’ai régulièrement signalé le volume massif d’or papier sur le marché de Londres. Les échanges quotidiens de la LBMA sont deux fois plus importants que ceux du S&P.  
  13. Cette manipulation frénétique de l’or papier par la BRI est clairement une tentative désespérée pour dissimuler d’importantes pénuries sur le marché physique. Sinon, pourquoi le volume brut des transactions serait-il deux fois plus important que celui du S&P 500, qui est un marché d’investissement bien plus important ?
  14. Comme toute manipulation, les magouilles sur les marchés de l’or et de l’argent papier finiront par échouer de manière spectaculaire.
  15. Comme nous l’avons abordé, Matt Piepenburg et moi-même, dans de nombreux articles, l’inflation va probablement exploser dans les années à venir, tout comme les taux d’intérêt. Mais comme dans les années 1970, l’inflation réelle sera supérieure aux taux d’intérêt, créant des rendements réels négatifs, ce qui est très bénéfique pour l’or. Comme je l’ai mentionné plus haut, c’est dans ce contexte que l’or a été multiplié par 24.
  16. La correction à laquelle nous venons d’assister sur l’or fait partie du mouvement cyclique naturel de toute matière première. Au cours des dernières semaines, j’ai souligné que l’or allait baisser jusqu’à 1 700 $, avec probablement une surréaction à la baisse, comme c’est souvent le cas. C’est exactement ce qui s’est passé et la correction est maintenant terminée. Même si le prix devait passer en dessous de 1 670 $, cela ne changerait rien au scénario très haussier de l’or.
  17. Le prochain mouvement haussier de l’or sera extrêmement fort et prendra tout le monde par surprise. Il n’y aura aucune raison pour une correction majeure avant le niveau de 3 000 $.
  18. Nous verrons dans les cinq prochaines années si l’or atteindra ma cible de longue date, à savoir 10 000 $ EN MONNAIE ACTUELLE, ou celle de Jim Sinclair, à savoir 50 000 $. Des niveaux hyper-inflationnistes de 100 millions ou 100 000  milliards de dollars sont également probables.
  19. Les niveaux ci-dessus ne sont ni des prévisions ni des projections sensationnelles destinées à attirer l’attention. Ce sont des conséquences probables de tous les facteurs que j’ai décrits ci-dessus.
  20. La croissance exponentielle du déficit et de la dette, combinée à une impression monétaire galopante, détruira inévitablement la plupart des monnaies papier au cours des prochaines années.
  21. Les pénuries structurelles majeures d’or physique et une défaillance des marchés de l’or papier pourraient entraîner une indisponibilité de l’or physique à quelque prix que ce soit.
  22. Ce que je viens de dire à propos de l’or sera encore plus pertinent pour l’argent qui est susceptible de monter 3 à 5 fois plus vite que l’or. Mais n’oubliez pas que l’argent n’est pas fait pour les âmes sensibles, car il est beaucoup plus volatile que l’or.
  23. Dans le marché baissier qui s’annonce pour les devises et le marché haussier pour les métaux précieux, l’or et l’argent ne se contenteront pas de maintenir leur pouvoir d’achat, mais surperformeront considérablement et deviendront des investissements incontournables.
  24. Surtout, n’achetez pas d’or et d’argent à des fins spéculatives. L’or et l’argent sont votre assurance contre la fin imminente de l’ère monétaire, lorsque toutes les monnaies et les bulles d’actifs imploseront.
  25. Vous pouvez aujourd’hui acquérir cette assurance d’or et d’argent à un prix extrêmement bas. N’attendez pas. Bientôt elle pourrait ne plus être disponible à aucun prix.
Egon von Greyerz
Fondateur et Associé Directeur
Matterhorn Asset Management
Zurich, Switzerland
Phone: +41 44 213 62 45

La clientèle internationale de Matterhorn Asset Management conserve stratégiquement une partie importante de sa fortune en Suisse dans de l'or et de l'argent physique en dehors du système bancaire. MAM est heureux d'offrir un service de préservation du patrimoine unique et exceptionnel à sa très estimée clientèle répartie dans plus de 75 pays.



Les articles peuvent être republiés si la propriété des droits est reconnue avec un lien vers GoldSwitzerland.com.